Relation client numérisée : enjeux et perspectives. Thomas Jammet

Photo de Myriam Jessier sur Unsplash

Jeudi 13 avril prochain, nous aurons le plaisir d’accueillir Thomas Jammet, Docteur en sociologie et adjoint scientifique à la Haute école de travail social Fribourg (HETS-FR / HES-SO), pour évoquer la question de la relation client numérisée.

Cette séance, qui se déroulera en distanciel de 14H à 16H, est ouverte à tous.tes, sous réserve d’inscription préalable via ce lien : https://cutt.ly/a2AHGON

Résumé : 

Cette intervention interroge la manière dont la relation client évolue à mesure que les interactions entre les consommateur·trice·s connecté·e·s et les organisations se déplacent sur les plateformes du web social, au gré d’un mouvement de contournement des canaux usuels (courrier postal, téléphone, e-mail). Au prisme de la fonction de community manager, nous verrons comment les organisations ont dû s’adapter, depuis le tournant des années 2010, à un afflux de demandes de renseignements et de plaintes sur des espaces numériques de marques conçus comme des supports de communication promotionnelle. L’analyse critique de la gestion de la relation client 2.0, qui tend à se généraliser du côté des entreprises privées, invite à questionner plus largement la tendance à proposer (ou à imposer) le numérique comme canal privilégié des échanges entre les organisations et leurs publics.

L’intervenant : 

Thomas Jammet est docteur en sociologie. Il a effectué sa thèse au sein du Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés (LATTS) de l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée (rebaptisée Université Gustave-Eiffel). Ses premiers travaux se sont attachés à décrire l’émergence et la professionnalisation de l’activité d’animation de communautés de marques sur les plateformes du web 2.0 (community management). Il travaille actuellement à la Haute école de travail social Fribourg (HETS-FR / HES-SO), où il occupe depuis janvier 2021 un poste d’adjoint scientifique. Ses travaux les plus récents portent sur la manière dont les technologies numériques transforment les activités professionnelles, en particulier dans le domaine du travail social et de l’insertion socio-professionnelle.

Bibliographie indicative :

Jammet, T. (2023). Portrait de l’internaute en cible marchande : la construction algorithmique d’une rhétorique publicitaire innovante, in Theviot, A. (dir.), Gouverner par les données ? Pour une sociologie politique du numérique, Lyon : ENS Editions, Gouvernement en question(s), 95-112.

Jammet, T. (2019). Calmer le râleur. Contribution à une étude de la relation client sur le web 2.0, Terrains & Travaux, 1(34), 137-161. https://doi.org/10.3917/tt.034.0137

Jammet, T. (2018). L’activité de community management à l’épreuve de l’architecture algorithmique du web social, Réseaux, 6(212), 149-178. https://doi.org/10.3917/res.212.0149

Gayoso, E., Jammet, T. & Klein, N. (2017). Les plateformes d’innovation, de marque, de conseil : vers une infrastructure numérique de la relation-client ?, in Chatzis, K. et al. (dir.), Les métamorphoses des infrastructures, entre béton et numérique, Bruxelles : Peter Lang, 245-266. Jammet, T. (2017). Les habits neufs de la communication de marque sur le web social. Le travail d’intermédiation des community managers, Sociologies pratiques, 1(34), 61-71. https://doi.org/10.3917/sopr.034.0061



Citer ce billet
Laurence Leveneur (2023, 3 avril). Relation client numérisée : enjeux et perspectives. Thomas Jammet. COMUИ. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/n21e

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search